Flash Info
L’Enseignement Franco-Arabe en Guinée : le rapport du diagnostic est disponible 05 décembre 2016 : Les centres d’alphabétisation ont officiellement ouvert les portes. Alphabétisation : 3800 enseignants alphabétiseurs ont été formés par le MEPU-A Alphabétisation : Les centres d’alphabétisation fonctionnent sur tout le territoire national Conakry Capitale mondiale du Livre : Le MEPU-A prépare sa participation
ALPHABETISATION : une priorité du MEPU-A
Dès sa mise en place en 2011, le gouvernement guinéen a retenu parmi ses priorités la qualification de l’éducation formelle et non formelle. Ce choix découle d’un constat de plusieurs décennies d’alphabétisation qui laissaient toujours notre pays avec un taux d’analphabétisme élevé : 61,5% en général, 75% chez les femmes et 83% en zone rurale. Conscient qu’un tel environnement n’est pas favorable à la mise en œuvre de politique et stratégie de développement, le gouvernement de la troisième république a jugé opportun de fournir davantage d’efforts en faveur des activités d’alphabétisation et d’éducation non formelle sur toute l’étendue du territoire national. Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation département de tutelle depuis 2014 , a travaillé à créer les fondements de la redynamisation de l’Alphabétisation dans le pays, ce malgré deux ans de crise sanitaire que la Guinée a traversée. Des actes suivants ont ainsi été posés : - La formation de 3800 enseignants alphabétiseurs ; - L’identification de 3800 centres d’Alphabétisation ; - La conception, l’élaboration et la multiplication en 200 000 exemplaires de livrets de lecture – écriture et de calcul dans huit langues nationales ; - La campagne de sensibilisation des autorités locales et des populations sur les enjeux d’une alphabétisation réussie ; - La prise en charge des primes et indemnités accordées aux enseignants alphabétiseurs. Pour cette année scolaire 2016-2017, le MEPU-A se fixe pour objectif : l’alphabétisation de 200 000 adultes, jeunes et femmes. Pour atteindre cet objectif, le département entend faire de l’alphabétisation non pas une option mais un droit pour tous et tout au long de la vie. Une invite est aussi lancée aux autorités à tous les niveaux, pour qu’elles s’impliquent dans les activités d’alphabétisation afin de vaincre progressivement le fléau d’analphabétisme, car le défi de l’alphabétisation est indissociable de la pauvreté, de la maladie et des conflits.
Mot du Ministre
Mot du Ministre
NewsLetter
Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir les dernières informations du MEPUA


Retrouvez Nous sur Facebook
Total visiteurs
28
Les Partenaires de l'école guinéenne